Le poulailler et le rucher

Un petit poulailler et un petit rucher sont des compléments du jardin très utiles, sinon indispensables, pour les familles soucieuses de leur santé. Les abeilles aident à la fécondation et à la production des arbres fruitiers. Elles donnent un sucre vivant : le miel. Elles égayent un jardin par leur présence laborieuse.

 

Les poules fournissent des œufs d’excellente qualité, en utilisant quantité de matériaux alimentaires, provenant du jardin et de la cuisine qui, sans cela, seraient perdus.

 

C’est pourquoi une étude rapide des conditions principales à remplir pour bien conduire un poulailler et un rucher, devait être ajoutée à ce livre de jardinage. Les recommandations que nous donnerons seront succinctes, pour ne pas déborder le cadre pratique que nous nous sommes tracé. C’est dire que ce chapitre n’a pas la prétention d’épuiser le sujet, ni d’être un traité d’aviculture et d’apiculture, à la fois. Il a seulement pour but d’apprendre à éviter certaines fautes et à faire uniquement ce qui est sûr et simple.

 

Le poulailler est encore plus utile que le rucher, parce que l’œuf frais est un aliment plus nécessaire que le miel. En outre, le rucher nécessite un emplacement suffisamment écarté de la maison et des voisins, pour éviter les risques de piqûres, quand les abeilles sont irritées par les temps d’orage ou par des odeurs qui leur sont désagréables, principalement la sueur du cheval et de l’homme.

 

A - Le poulailler

L’œuf aliment primordial

L‘œuf frais et l’œuf de conserve

 

 

 

B - Le rucher