Les champignons

Publié le par Docteur Paul Carton

Ces végétaux riches en matériaux azotés et si sapides, sont à recommander pour varier et corser les menus, surtout dans les régimes végétariens où ils peuvent assez souvent remplacer la viande. 

 

Mais, il n'en faut pas abuser non plus. 

 

Les rhumatisants et les goutteux devront même n'en prendre que très modérément. Les plus forts sont les truffes, les morilles ; puis viennent les cèpes, les champignons de couche. 

 

En été, c'est un régal de consommer des champignons sauvages (giroles, cèpes,

columelles, coprins, oronges vraies, etc.), mais il faut ne récolter que les espèces non vénéneuses que l'on doit être capable de reconnaître avec certitude,

car tous les autres procédés de distinction sont illusoires et dangereux (cuiller d'argent ou oignon blanc qui noircissent, etc.).

Publié dans Aliments

Commenter cet article